Cabinet des modes et Magasin des modes Nouvelles - Réunion de 163 planches (1785-1788)

12.800 €

Ensemble de trois volumes réunissant 163 gravures à l'eau forte rehaussées à la main parues entre 1785 et 1788 appartenant aux trois premières années de la première revue de mode baptisée tout d'abord le Cabinet des Modes. Le titre complet de la revue était le suivant : Cabinet des Modes ou les Modes Nouvelles décrites d'une manière claire et précise et représentées par des Planches en taille douce enluminées. Elle change de titre pour devenir le Magasin des modes nouvelles française et anglaises en novembre 1786. 

Seules les planches consacrées à la mode ont été reliées. Les volumes ne comportent pas les planches de carrosses, de meubles ou d'argenterie. 

Titre Cabinet des modes et Magasin des modes Nouvelles - Réunion de 163 planches (1785-1789)
Type Périodique
Description

159 gravures à l'eau-forte tirées en noir et rehaussées à la main. Trois volumes en reliures postérieures demi velin à plats ornés de papier marbré.
Le premier volume correspond aux planches de la 1ère année du 15 novembre 1785 au 1er novembre 1786 (42 planches)
Le second volume correspond aux planches de la 2ème année du 20 novembre 1786 au 10 novembre 1787 (69 planches)
Le troisième volume correspond aux planches de la 3ème année du 20 novembre 1787 au 10 novembre 1788. (52 planches)
​​

Etat Bon état.
Dimensions 200 x 130 mm
Edition Paris, Buisson, 1785-1789

Le Cabinet des Modes est la première revue de mode française à périodicité régulière. Il est lancé par Le Brun-Tossa et paraît tous les 15 jours. Le premier numéro date du 15 novembre 1785. La collection complète qui s'achève avec le cahier du 1er novembre 1786 compte ainsi 24 cahiers. Chacun est formé de 8 pages accompagnées de 3 planches représentants des habillements, des bijoux mais aussi des meubles, des voitures, ou encore de l'orfèvrerie. Toutes les planches ont été gravées par Duhamel, à partir des dessins de Leclerc, Desrais, Pugin, Duhamel et deux artistes identifiés par leur initiale : B. et L. La revue continue sous un autre titre à partir du 20 novembre 1786 également distribué par le libraire Buisson, rue des Poitevins. Ce périodique qui paraît alors tous les dix jours cessera de paraître le 21 décembre 1789. 

Recently viewed